Accès professionnel réservé

Code oublié ?

Isabelle COUDENE

Agricultrice à Auvers-sur-Oise (95), portrait et témoignage.

Ce portrait a été réalisé en septembre 2013. Les informations sont susceptibles d'avoir évolué.

Présentation de l’entreprise

  • Situation de l’entreprise : Auvers-sur-Oise, jolie commune du val d’Oise, est située au cœur du Vexin français. Cette partie de la région Ile-de-France est connue pour ses terres fertiles. Elle a aussi pour particularité d’être à proximité de Paris et limitrophe de neuf autres communes telle que Pontoise. Mais les caractéristiques du village ne s’arrête pas là, savez-vous qu’Auvers-sur-Oise est réputée internationalement ? Charles-François Daubigny, Paul Cézanne, Jean-Baptiste Corot, Camille Pissarro et Vincent Van Gogh, cela vous dit-il quelque chose ? En effet, nombreux sont les artistes qui sont venus s’inspirer des paysages. Vous retrouvez dans leurs peintures les sites de la contrée immortalisés par leurs pinceaux.
  • Du bien-être dans l'air : si vous aviez demandé à Van Gogh de vous décrire Auvers-sur-Oise, il aurait répondu : « Ici on est loin assez de Paris pour que ce soit la vraie campagne, mais combien néanmoins changé depuis Daubigny. Mais non pas changé d'une façon déplaisante, il y a beaucoup de villas et habitations diverses modernes et bourgeoises très souriantes ensoleillées, et fleuries. Cela dans une campagne presque grasse, juste à ce moment-ci du développement d'une société nouvelle dans la vieille, n'a rien de désagréable ; il y a beaucoup de bien-être dans l'air. Un calme à la Puvis de Chavannes j'y vois ou y crois voir, pas d'usines, mais de la belle verdure en abondance et en bon ordre » - Lettre du 25 mai 1890 écrite à son frère.

Historique

Comment a débuté votre projet ? C’est donc dans ce village au patrimoine original, en plein centre-ville, que la famille COUDENE décide de s’installer en 1945. L’horticulture, telle est leur spécialité mais surtout leur passion. Celle-ci se transmet de père en fils et c’est en 1980 que Francis COUDENE décide de prendre la suite de son père et grand-père. Mais l’entreprise se singularise par un aspect : Francis ne s’installe pas seul mais à deux, avec son épouse Isabelle qui l’aidera à reprendre les rênes !
Rencontrés en 1978, ils se marient et Francis prend la suite de l’entreprise la même année, en 1980. Dès 1981, Isabelle se joint à son mari et travaille sur l’exploitation. Après un bac de secrétariat, Isabelle est embauchée au Crédit Lyonnais comme secrétaire. Elle y passera son brevet de banque. Ses début dans l’entreprise de son époux commencent donc par la comptabilité mais très rapidement son intérêt pour la production se développe. Son époux et ses beaux-parents lui apprennent avec plaisir les rouages du métier et Isabelle devient petit à petit une agricultrice et horticultrice hors-pair !


Activités & Productions

  • Quelles productions proposez-vous ? L’entreprise COUDENE, c’est 6 000 mètres carrés couverts en serres et tunnels, avec à ses débuts 7 salariés, dont son beau-père pendant 10 ans, avant de prendre sa retraite. En 2000, avec le passage des 35 heures, la production de myrthes s’arrête et le nombre de permanents diminuent. Aujourd’hui, Isabelle COUDENE travaille avec deux permanents, ainsi que quelques saisonniers qui se rajoutent au printemps et à l’automne. Sont cultivés principalement des plantes annuelles et bisannuelles (les plantes annuelles sont des plantes qui ne vivent qu'une saison, qui naissent, fructifient et meurent dans le cours d'une année; les plantes bisannuelles sont des plantes qui accomplissent leur cycle de vie en deux années), avec un peu de géraniums. On peut compter 300 000 bisannuelles dont 36 000 primevères, 18 000 pâquerettes, myosotis et giroflées, 720 cinéraires des rameaux; 300 000 plantes de printemps; 50 000 plantes de patio (retombantes); 4 000 chrysanthèmes et enfin 2 500 géraniums en pots. Les principaux débouchés pour la vente sont les professionnels de la fleur (fleuristes, marchés, marbriers, jardineries, paysagistes, petites communes).

Commercialisation

De la production à la commercialisation... En 1987, les COUDENE décident de développer leur commerce et crée une deuxième structure intitulée « Paris Nord Plantes ». Celle-ci a pour particularité d’acheter ce qu’ils ne produisent pas, afin d’offrir sur une seule facture toute la gamme (notamment pour servir les villes, marchés aujourd’hui en très forte diminution depuis les appels d’offre des marchés publics. C’est également une autre des raisons qui explique la baisse de la production et la diminution du personnel). En 2000, Paris Nord Plantes intègre 4 personnes (un comptable, deux vendeurs et Francis COUDENE). En effet, chacun gère aujourd’hui sa structure et sa spécialité : Isabelle suit la production et dirige donc l’entreprise COUDENE d’Auvers-sur-Oise et son époux le commerce avec la nouvelle structure située à la Chapelle-en-Serval (Oise). Paris Nord Plantes devient alors grossiste sur un marché de vente en gros.
A noter que l'entreprise a adhéré à la charte « Talent d'Ile-de-France » et les productions sont vendus sous la marque « Plantes d'Ile-de-France » que l'on peut reconnaitre grâce à l'étiquette ci-dessous.

Projets, perspectives et humeur

Une profession difficile et régit par les caprices de la météo : Etre horticulteur n’est pas de tout repos... Le temps est le maître des productions et il est difficile de savoir à l’avance ce qu’il nous réserve. Pluie, gèle, les intempéries compliquent le travail des producteurs. Les saisons ne se suivent plus et les plantations en pâtissent. « Cela fait 5 ans que l’on embauche du monde pour jeter ! Non seulement on ne vend pas mais jeter nous coûte de l’argent car nous devons recruter du personnel pour le faire » souligne Isabelle COUDENE.

Mais Isabelle et Francis COUDENE ne baissent pas les bras et continuent à se tourner vers le futur ! Leurs ambitions : être certifié « plante bleue » et maintenir l’entreprise hors de l’eau jusqu’à leur retraite malgré les temps difficiles !

Informations

Laisser un commentaire

1 commentaire - Laisser un commentaire

DEKKER PHILIPPE02 novembre 2015, à 18:33

Mme et Mr COUDENE ont t fait dans un moule qui n’existe plus , je veux dire par l , qu’ils sont unique en Ile de France .Unique par leur disponibilit , leur ouverture d’esprit , gnreux en conseils , trs impliqus dans la dfense de la profession . Vous tes clients pro , confrre , vous voulez embraser la profession , ils seront l pour vous pauler , vous donner des ides ,vous viter des erreurs ne pas refaire ,vous donner des conseils financiers ,vous faire gagner du temps, et en cas de coup dur ils sont encore juste derrire vous prt vous soutenir , mettre la main la pte , bref , on en fait plus des comme ceux-l !! ISA , Francis , on vous doit une belle fleur , et en or s’il vous plait .

Répondre