Accès professionnel réservé

Code oublié ?

Pascal DUPRÉ

Agriculteur à Orsonville (78), portrait et témoignage.

Ce portrait a été réalisé en aot 2006. Les informations sont susceptibles d'avoir évolué. Consulter la fiche « producteur » dans notre catalogue.
Fiche ancien modèle.


Présentation de l'exploitation

Pascal DUPRÉ exploite une ferme de 170 hectares à Orsonville dans les Yvelines. Situé à 55 km de Paris et à 15 km au sud de Rambouillet, l’exploitation produit des haricots verts pour le marché du frais, du persil pour l’industrie, des betteraves sucrières et du blé pour une filière de qualité.


Historique

Les DUPRÉ sont agriculteurs depuis trois générations à Orsonville. En 1930 le grand-père de Pascal était céréalier et éleveur de moutons. Il avait 400 brebis.

Puis le fils s’installe en abandonnant l’activité d’élevage, il commence alors les productions de légumes de pleins champs.

En 1965 l’irrigation est installée. Ce qui permet d’obtenir de meilleurs rendements de légumes.

En 1994 Pascal DUPRÉ démarre une activité de haricots verts pour le marché du frais.


Organisation de l'activité

L’exploitation fonctionne avec deux salariés permanents et une dizaine de saisonniers au moment de la récolte. Le père de Pascal participe toujours ponctuellement et sa mère aide à faire la comptabilité.

L’un des salariés permanents est responsable du suivi des cultures et l’autre de la partie mécanique et de l’entretien du matériel.


Production

La culture de haricots verts est la production la plus importante de l’exploitation. La rotation de la culture s’effectue sur 4 ans, pour ne pas appauvrir le sol. Pascal DUPRÉ échange donc des terres avec des voisins agriculteurs pour avoir suffisamment de surface.

Les semis ont lieu tous les deux jours à partir du 25 avril. Cette organisation a pour objectif d’étaler dans la saison l’arrivée à maturité des haricots ainsi d’en différer la date de récolte. La ferme peut fournir ses clients pendant toute la saison. Les derniers semis ont lieu fin juillet.

Les semis sont réalisés suite aux labours sans autre travail du sol. Un complément minéral et organique est apporté à la plante au moment des semis.

L’irrigation est optimisée grâce à un système de rampes qui permet d’envoyer une pluie fine sur les haricots. La plante a par ce moyen la bonne dose d’eau au bon moment. La structure du sol n’est pas endommagée. Et les besoins en eau de l’exploitation sont réduits de 15%.

Le suivi des cultures est géré grâce à un logiciel de traçabilité qui utilise le système GPS. Ce logiciel permet de connaître exactement pour chaque lot de cultures toutes les opérations effectuées (du semis à la récolte).


Le conditionnement

L’usine fonctionne 24h/24. Trois équipes se chargent de traiter la récolte de la journée. L’équipement permet de laver, trier, équeuter, couper et conditionner 3 tonnes de haricots à l’heure avec trois personnes.


Les opérations débutent par le passage dans un bain d’eau pour préserver toute la qualité du légume, puis arrive l’équeutage. Les haricots verts cassés pendant la récolte sont dirigés vers les bennes de déchets. Cela représente 20% de la récolte. Puis les haricots de mauvais aspects sont retirés grâce à deux trieurs optiques (un troisième trieur optique retrie les déchets).

Ensuite les haricots sont séchés par pression et refroidis grâce au séchage.

Enfin les haricots sont pesés, conditionnés (cageots, sachets en plastique et barquettes filmées de haricots alignés) et un numéro de lot et une date sont apposés dans le cadre d’un processus de traçabilité.

Une machine palettise les produits conditionnés. Chaque client de Pascal DUPRÉ visite et contrôle la production, du champ au produit fini, une fois par an.


Informations

Les produits de l’exploitation DUPRÉ sont vendus sous les marques Yruce ou Pré Vert et sont distribués dans les enseignes des magasins de la région parisienne : Carrefour, Auchan, Leclerc, Monoprix, Atac, Champion.


Pascal Dupré
78660 Orsonville
Tél. : 01.30.59.11.61
Fax : 01.30.59.10.89
Email : yruce@wanadoo.fr

Laisser un commentaire

1 commentaire - Laisser un commentaire

claude theoret07 dcembre 2014, à 23:00

je voudrais avoir des infos sur le trieur optique et l endroit pour me le procurer merci

Répondre