Accès professionnel réservé

Code oublié ?

Béatrix MAUGE

Agriculterice à Saint-Nom-La-Bretèche (78), portrait et témoignage.

Ce portrait a été réalisé en mai 2006. Les informations sont susceptibles d'avoir évolué.
Fiche ancien modèle.


Présentation


Installée à 30 kilomètres de Paris, Béatrix MAUGE exploite une ferme céréalière ainsi qu’une plate-forme de déchets verts dans les Yvelines à Saint-Nom-La-Bretèche.

L’exploitation initiale ayant été divisée en deux, mademoiselle MAUGE exploite 75 hectares.


Historique

Le grand-père paternel de Béatrix reprend en 1924 une ferme polyculture (blé, orge, pois, maïs, colza), élevage à Saint-Nom-La-Bretèche.

En 1960 il prend sa retraite et laisse son fils s’installer. L’élevage est abandonné.

En 1995, la plate-forme de déchet vert est créée : Béatrix qui travaillait dans un tout autre domaine devient salariée de son père.

En 1998 : elle rachète les parts de celui-ci, et s’installe. Pour devenir agricultrice, elle reprend donc des études agricoles. C’est un choix de vie qui l’a mené vers l’agriculture.

La création de cette déchetterie a permis d’obtenir des revenus complémentaires nécessaires au maintien de l’exploitation agricole, tout en rendant un service à la collectivité.


Organisation de la plate-forme de déchets verts


Le compostage est la transformation, en présence d'eau et d'oxygène, de déchets organiques par des micro-organismes (champignons microscopiques, bactéries, etc...) en un produit comparable à l'humus et utile en agriculture et en jardinage.

Les déchets verts sont composés de : résidus de jardin, bran de scie et copeaux, brindilles et branches, broussailles, déchets de taille de haies, feuilles, gazon coupé, graines, mauvaises herbes, plantes, pommes de pin, racines.


Un système de traçabilité est observé

Les véhicules des professionnels du jardin ou des collectivités locales sont enregistrés dans un fichier. Chaque fois que l'un d'eux se présentera à la déchetterie, sa plaque d’immatriculation sera relevée et inscrite dans son dossier.

Le poids du véhicule plein en arrivant et son poids vide en sortant sont imprimés sur un ticket de pesée, signé par le chauffeur à la sortie. Ainsi le poids des végétaux collectés est comptabilisé afin d'établir une facture globale en fin de mois pour chaque client en fonction de la quantité de végétaux déposée.

Les végétaux sont ensuite déposés sur l’aire de vidage et triés.


Les étapes du compostage

Les collectes fraîches sont broyées. La fermentation des tas commence. Cette fermentation ne s’effectue que dans un milieu aéré. Les tas sont retournés fréquemment de manière à optimiser la fermentation.

De même l’arrosage est important. Les andins de végétaux sont arrosés lorsque la matière est trop sèche et lorsqu’elle est trop humide. Au bout de 6 mois, le compostage est bien avancé, le compost est tamisé grâce à une machine appelée tamiseur.

Des grilles calibrent le compost en fonction de son utilisation : une grille à maillage large pour le compost à destination des champs des agriculteurs et une grille plus fine pour le compost utilisé par les paysagistes.


Le respect de l’environnement

Des mesures de protection de l’environnement ont été mises en place. La plate-forme est bitumée pour la rendre imperméable de manière à ce que l’infiltration de matière n’ai pas lieu, dans le sol.

Les jus du compost sont recueillis dans un bassin et servent à arroser le compost lorsqu’il en a besoin.

Et enfin la déchetterie est entourée d’arbres pour préserver le paysage. Le contrôle du contenu des véhicules à l’entrée est important pour ne pas retrouver d’autres déchets que des végétaux.


Les bienfaits du compost

Le compostage limite le volume d’ordures ménagères. Le compost permet d’améliorer la structure du sol et de fertiliser la terre.

C’est un amendement (organique incorporé au sol en qualité notable pour le rendre plus fertile) pour lutter contre l’asphyxie et l’érosion d’un sol. Il enrichit en humus (matière terreuse de couleur sombre présente dans les couches superficielles du sol) la terre.

Il favorise la vie du sol. Il aide le système racinaire à se développer.

Il peut être utiliser à l’automne, en support de culture en mélange avec de la terre.


Les conseils de l’exploitante

La qualité du tri effectué par chacun de nous est essentielle pour obtenir un compost de qualité.

Dans les déchets verts, il ne faut mettre que des végétaux ou des déchets d’origine végétale. Les pots de fleur et godets ne sont pas compostables. Pour un compost de qualité, il faut un tri de qualité.


Les débouchés de la plateforme

Le compost est à destination des professionnels (agriculteurs et paysagistes).

Laisser un commentaire

Aucun commentaire - Laisser un commentaire