Accès professionnel réservé

Code oublié ?

Sylvie et Gilles POURADIER

Agriculteurs à Saint-Hilaire (91), portrait et témoignage.

Ce portrait a été réalisé en novembre 2003. Les informations sont susceptibles d'avoir évolué. Consulter la fiche « producteur » dans notre catalogue.
Fiche ancien modèle.


Présentation de l'exploitation

Dans l’Essonne, à 60 km de Paris, au coeur de la Vallée de la Chalouette, Sylvie et Gilles POURADIER produisent du cresson de fontaine de qualité et sont en parallèle polyculteurs.


Historique

Cressiculteur depuis 5 générations, la famille RAME transmet la passion de ce métier à Sylvie qui s’installe avec ses parents en 1984 sur le site de cressiculture de Saint-Hilaire.

En 1989, Sylvie RAME épouse Gilles POURADIER, qui en parallèle de la conduite de son exploitation céréalière de 72 ha à Valpuiseaux, va participer au fonctionnement de la cressonnière.

En 1998, les parents de Sylvie prennent leur retraite. En 2001, l’exploitation individuelle est transformée en l’EARL POURADIER-RAME.


Organisation de l’activité

Au niveau de la polyculture


Blé, orge de printemps, colza, pois, betterave et potirons sont les cultures mises en place. Les différentes tâches sur l’exploitation céréalière sont essentiellement réalisées par Gilles POURADIER et son salarié.


Au niveau de la cressiculture


80 ares de cresson sont cultivés chaque année. Ces 80 ares équivalent à 80 ha de céréales. La production est vendue sur le MIN de Rungis et en direct magasin. Des contrats ont été signés avec certaines enseignes de la distribution, telles que Carrefour et Auchan.

Sylvie POURADIER contacte tous les matins les magasins avec lesquels l’EARL travaille, afin de prendre les commandes. Les quantités souhaitées sont alors récoltées dans la journée même et livrées le lendemain.


Gilles POURADIER, quant à lui, livre le cresson sur le MIN de Rungis 4 fois par semaine (les mardi, jeudi, vendredi et samedi).

La préparation du sol, le semis, la tonte, la cueillette et le conditionnement du cresson, sont réalisés par Sylvie et Gilles POURADIER, le salarié et les parents retraités.

Sylvie POURADIER s’occupe de la comptabilité et de la logistique (planning de commandes, bons de livraison, facturations).

Ces deux activités se complètent bien. En effet, la préparation du sol et le semis du cresson ont lieu juste avant la moisson des céréales et oléoprotéagineux.


Activités


Polyculture



Cresson



La production

Le cresson, semé fin juin/début juillet croît de juillet à mai dans des bassins de 60 m de long sur 2.80 m de large, avec une légère pente où circule l’eau de source. Au total, 61 bassins sont exploités. La graine de cresson est produite par l’EARL POURADIER-RAME en sélectionnant les plus beaux pieds montés à graine. La coupe a lieu à partir de fin août jusqu’à début mai et se réalise bassins par bassins. Elle se fait manuellement, de préférence le matin, à l’aide d’un couteau de cuisine.


La botte de cresson est maintenue par un lien où figure le nom du producteur, l’adresse de l’exploitation et le numéro d’agrément de l’exploitation délivré par la DDASS. Ce lien garantit la traçabilité du cresson au consommateur. Aussitôt le cresson coupé, il est lavé, puis conditionné (caisses plastiques, en carton ou en bois).

Durant l’hiver, le cresson est protégé avec du voile P17. En mai, l’arrivée d’eau dans les bassins est coupée. Le cresson est alors arraché à l’aide de griffes puis évacué. Les racines sont ensuite extraites de la terre grâce à un râteau et éliminées. Les fosses sont lavées afin de faire apparaître le sable blanc du sol, et désinfectées au formol. On humidifie ensuite les fossés avant de semer à la volée. On réalimente progressivement en eau les fosses de façon à permettre au cresson de trouver les nutriments dont il a besoin, entre autre le nitrate.


Le cresson récolté est vendu en bottes ou en barquettes. Auparavant, certains produits transformés tels que les potages et les purées étaient proposés. Mais la rentabilité étant faible et le lieu de transformation éloigné, cette diversification a été mise de côté.


L'évolution

Sylvie et Gilles POURADIER ont remplacé les berges en terre par des berges de béton, ce qui a apporté un gain de temps au niveau de l’entretien des bassins. Des bassins supplémentaires ont été créés sur des friches. Ainsi, de 50 ares exploités par les parents, la cressonnière se compose aujourd’hui de 80 ares de cultures.

Dans les années 90, 2 serres ont été mises en place sur une partie de l’exploitation (une serre chapelle et un tunnel), ce qui rend les conditions de travail plus agréables et diminue les risques de gel durant l’hiver.

Depuis 15 ans, le prix du cresson est resté constant, alors que les prix des conditionnements ainsi que les charges salariales n’ont cessé d’augmenter.

Gilles et Sylvie POURADIER ont dû s’équiper d’un camion frigo.

Le cresson est une culture qui ne bénéficie pas des aides PAC, contrairement aux céréales et oléoprotéagineux

L’EARL POURADIER-RAME a été site test pour la qualité de l’eau.


Informations

Venez découvrir l’histoire et les caractéristiques du cresson, la production sous serre et en extérieur, ainsi que sa récolte. Sylvie POURADIER se fera un plaisir de vous donner quelques astuces pour le cuisiner. Les visites ont lieu, sur rendez-vous, de fin août à début mai. Des portes ouvertes « Produits et Terroir » sont organisées à l’automne et au printemps.


EARL POURADIER-RAME

Impasse du Moulin Vaux
91780 SAINT HILAIRE
Tél : 01.64.95.49.12
Portable : 06.85.68.76.77
Fax : 01.64.95.49.79
pouradier.rame@wanadoo.fr

www.cresson.com

Laisser un commentaire

Aucun commentaire - Laisser un commentaire