Accès professionnel réservé

Code oublié ?

Famille REY

Agriculteurs à Gambais (78), portrait et témoignage.

Ce portrait a été réalisé en janvier 2017. Les informations sont susceptibles d'avoir évolué. Consulter la fiche « producteur » dans notre catalogue.

Présentation de l'entreprise

  • Situation de l'entreprise : la ferme principale de la famille Rey est basée dans la commune de Gambais, située à la lisière nord-ouest de la forêt de Rambouillet, à environ 37 kilomètres à l'ouest de Versailles.

Historique : l’agriculture une histoire de famille

A la base nous allions à la rencontre de Fabien Rey agriculteur à Gambais, mais au final c’est toute la Famille Rey que nous avons eu le plaisir de découvrir. La Famille Rey c’est une seule et même unité de travail pour trois exploitations en polyculture, un élevage de Charolaises, une Entreprise de Travaux Agricoles (ETA), de la vente directe de viande et du commerce de paille et fourrage. Au jeu des 7 familles... Dans la famille Rey je demande...

Le père : Dominique Rey, 65 ans troisième génération sur l’exploitation familiale. Sa ferme de polyculture élevage comprend 123 ha répartis avec 50% de la surface en céréales et 50% en prairies naturelles pour l’élevage. Dominique Rey s’est d’abord occupé de l’exploitation céréalière en 1979, puis il a repris l’activité d’élevage (gérée jusqu’alors par son père) en 1989. En 2002, Dominique diversifie sa commercialisation par la mise en place de la vente directe de viande charolaise aux particuliers. Monsieur Rey est bien aidé par son épouse et par ses fils qui doivent prendre la relève.

La mère : Annick Rey a exercé le métier d’infirmière durant de longues années, en parallèle elle tenait la comptabilité de l’exploitation. Une fois à la retraite, Annick s’est totalement investie dans l’exploitation. En plus de la comptabilité, elle apporte son soutien pour la vente directe : le suivi du conditionnement des génisses abattues et découpées, la vente (informations, réservations, remise des colis aux clients…) et toute la partie administrative attenante.

Les fils : Fabien Rey 38 ans représente, avec son frère Simon de 27 ans, la quatrième génération d’agriculteurs de la famille, ils n’ont jamais imaginé faire un autre métier que celui-ci. Fabien s’est installé en 2000 sur une autre exploitation de polyculture. Il a commencé avec 55 hectares puis en 2014 il a repris 20 hectares de ses grands-parents maternels. Courant 2017, il espère pouvoir pérenniser son exploitation avec un agrandissement de surface. En parallèle il a mis en place une ETA afin d’assurer un complément de revenu, par des travaux dans les champs pour d’autres agriculteurs. Quant à Simon, il a également repris en 2015 une exploitation de polyculture de 115 hectares. Il cultive principalement du blé (production la plus importante), du colza, de l’orge (de printemps et d’hiver), des féveroles, du maïs et des pois, tout comme son ainé Fabien. En plus de leur exploitation respective, les deux frères se sont joints à leur père pour le commerce de paille et fourrage, avec en service complémentaire la reprise du fumier pour les Haras.

Les filles : Claudie et Florence, ont suivi les traces de leur maman en se lançant dans la profession d’infirmière, elles ne travaillent pas sur les exploitations mais cela n’empêche pas qu’elles suivent de près leur quotidien.


Organisation des activités

Comme vous avez pû le comprendre, la main d’oeuvre est uniquement familiale. Madame Rey s’occupe de toute la partie administrative et de la commercialisation de la viande auprès des particuliers. Quant aux trois hommes ils s’occupent tous ensemble de la production des céréales, de l’élevage, et du commerce de paille et fourrage; avec un parc de « matériel » commun aux différentes structures pour une meilleure économie d’échelle. Et également une partie de la cinquième génération, encore jeune, mais déjà certaine de vouloir exercer le métier de la famille.

L’élevage, la production et la commercialisation de viande

L’élevage compte 150 bovins de race Charolaise dont 50 vaches allaitantes charolaises et leurs descendances. Afin de renouveler le troupeau, chaque année, une cinquantaine de vaches charolaises est inséminée par des taureaux préalablement sélectionnés. Les bovins naissent et sont élevés sur l’exploitation, les taurillons sont destinés à l’engraissement ou vendus à d’autres éleveurs pour faire de la reproduction et les femelles sont principalement destinées à assurer le renouveau du cheptel.

L’élevage a obtenu la certification « boeuf de tradition bouchère » et « boeuf de verte prairie »

Chez les Rey, la conduite de l’élevage est particulièrement rigoureuse et appliquée. Tous les bovins sont nourris à partir des produits de la ferme : herbe des prairies l’été et maïs, luzerne, foin pour l’hiver... De plus leurs bêtes sont suivies par le vétérinaire de la Maison de l'Elevage.

La commercialisation de leurs vaches charolaises se fait principalement via la vente directe à la ferme et les quelques animaux « de réforme » (vache de plus de 9 ans) sont destinés au circuit de la grande distribution.

En ce qui concerne la vente directe, la famille Rey tient avant tout à la qualité de leur production « qui doit être l’image des circuits courts ».
Les bovins de très bonne qualité bouchère sont destinés à la vente aux particuliers. De retour de l’abattoir la viande est travaillée par un artisan-boucher qui soigne son oeuvre, puis il conditionne les morceaux sous vide et prépare des caissettes d’environ 13 kg (13 € le kg en hiver et 13.50 € en été). Chacune d’entre elle est composée : de viande à bourguignon, à pot-au-feu, de basses côtes, rôtis, steaks, bavettes, faux-filets, steaks hachés (ainsi que des saucisses et des merguez en été) ; plus au choix soit la côte de boeuf, le rôti filet ou la pièce à fondue.

En plus des caissettes de viande, Annick propose :

  • Des tripes cuisinées en bocaux,
  • De la sauce bolognaise (l’ayant goutée je peux vous assurer qu’elle est excellente),
  • Des saucissons (périodiquement).

Je vous invite vivement à découvrir la viande de boeuf charolaise de la famille Rey, renommée pour sa tendreté, sa finesse et sa saveur. Elle saura satisfaire vos papilles de fin gourmet. Elle vous est proposée, conditionnée sous vide prête à être consommée ou congelée, sans rupture de la chaîne du froid.

Pour toute réservation et/ou information complémentaire n’hésitez pas à contacter Annick Rey au 06.88.70.18.49.


Accompagnement de la Chambre d'Agriculture

Comment la Chambre vous accompagne-t-elle ?

La Chambre d’Agriculture d’Ile de France accompagne la famille Rey depuis 1992, principalement pour leurs exploitations en polyculture sur les plans : technico-économique, environnemental et réglementaire.

Pour Fabien, adhérer aux services de la Chambre lui apporte beaucoup. En tant que jeune agriculteur il est très demandeur de conseils techniques, cela lui apporte plus de sécurité dans la gestion technico-économique de son exploitation. De plus faire partie d’un des Cercles de la Chambre lui permet de comparer son exploitation à d’autres qui ont la même « typologie », de s’enrichir grâce au partage d’expériences et de pratiques auprès d’agriculteurs du canton et des expérimentations réalisées par les conseillers de la Chambre.

La Chambre propose sur le plan technico-économique :

  • un appui technique personnalisé,
  • des avertissements culturaux (phytosanitaire…), des informations et documents techniques,
  • des opérations collectives (Azotez-Mieux, démonstrations...),
  • des réunions d’information, tours de plaine, visites et déplacements en groupe,
  • de la veille dans le cadre réglementaire.

Sur le plan environnemental et règlementaire :

  • des messages liés aux thèmes d’actualité,
  • des réunions thématiques par secteur géographique, selon les enjeux du moment,
  • un conseil individuel précis selon les besoins.

Projets, perspectives et humeur

Comme vous avez pu le constater, la famille Rey n’est pas fermée à la diversification. Ils sont très ouverts d’esprit et restent attentifs aux diverses opportunités qui peuvent se présenter à eux. Bien évidemment, avant de se lancer dans un projet ils font leur possible pour s’assurer de la fiabilité de ce dernier.

Dans un avenir plus ou moins proche Fabien et Simon souhaiteraient reprendre l’exploitation familiale, lorsque Mr Rey père partira en « retraite » bien que ce dernier « veillera toujours au grain », pour son plus grand plaisir.

Informations

  • Famille REY
  • 113 chemin des Dames, 78950 Gambais
  • Consulter la fiche « producteur » dans notre catalogue. Aperçu des services proposés :

Laisser un commentaire

2 commentaires - Laisser un commentaire

Morlon03 janvier 2017, à 21:07

Superbe russite familiale.

Répondre

BOURDON03 janvier 2017, à 20:55

trs belle famille,super unie

Répondre