Accès professionnel réservé

Code oublié ?

Anne et Pascal SEINGIER

Agriculteurs à Lumigny (77), portrait et témoignage.

Ce portrait a été réalisé en janvier 2013. Les informations sont susceptibles d'avoir évolué. Consulter la fiche « producteur » dans notre catalogue.

Présentation de l’entreprise

  • Situation de l’entreprise : La ferme de Grand Maison se situe à Lumigny, petit village en Brie boisée. Anne et Pascal sont producteurs de pommes de terre, d'asperges. Depuis 2003, d’huile de colza pressée à la ferme, et proposent depuis peu les farines issues de leurs cultures. Au fil de l’évolution de la ferme, ils accueillent également régulièrement des écoles, et expliquent les énergies renouvelables à la ferme, ayant construit une chaudière à résidus de céréales qui chauffe des logements locatifs, aménagés dans une ancienne étable.
    Ils sont adhérents de la marque Bienvenue à la Ferme pour leurs produits fermiers et leur activité de ferme pédagogique et ferme de découverte.

Historique

Pouvez-vous nous présenter votre activité ? L’aventure commence en 1985 en GAEC avec Pascal, le père et le frère de Anne, sur l’exploitation laitière familiale. En 1987, les producteurs font le pas de produire et vendre leur lait et ses dérivés à la ferme. Ainsi, un atelier de transformation du lait est installé à la ferme. La boutique ouvre ses portes. L’atelier de vaches laitières quitte l’exploitation en 1991 avec la dissolution du GAEC.
En 1992, le prix de la pomme de terre s’effondre, Anne et Pascal se lancent : démarchage de clients supermarchés, collectivités, installation d’une station de lavage, triage et conditionnement des pommes de terre en sacs de 5, 10, 25 kg. Des installations qui nécessitent des moyens humains à mettre en place. En 2004, les Seingier font le pas d’acheter une presse à huile pour transformer eux même le colza en huile et la commercialiser. En 2004 également, la première « Chaudière de la Brie » voit le jour, et permet ainsi de chauffer 1 000 m2, soit 9 logements situés sur la ferme, la boutique et la salle d’accueil des groupes.


Activités & Productions

  • La transformation du colza en huile alimentaire : Récolté en juillet, le colza est stocké au dessus de la boutique après l'avoir nettoyé. 13 tonnes sont ainsi stockées pour être mises en bouteilles toute l'année dans le laboratoire situé à côté de la boutique. Après pressage, l'huile décante durant 21 jours puis est mise en bouteilles.
  • La mise en sac des pommes de terre : De juillet à mai, nous vendons des pommes de terre que nous avons récoltées dès septembre. Arrachées du champ, elles sont stockées dans deux granges à l'abri du chaud, du froid, de la lumière. Sur une aire en ciment, sont posées des gaines de ventilation. La pomme de terre est vivante comme tout végétal. Il faut donc éviter le réchauffement du tas. Des sondes de température sont piquées dans le tas et indiquent les températures. Lorsqu'elles sont trop élevées, un automatisme met en route des ventilateurs, qui envoient de l'air froid dans les gaines sous les tas : 6 à 10°C maximum. Régulièrement, nous calibrons, lavons, trions et mettons en sac les différentes variétés –monalisa et charlotte- proposées à la boutique : 5, 10 ou 25 kg. Nous livrons une maison de retraite, une cuisine centrale qui prépare 20 000 repas par jour, et des collègues pratiquant la vente directe à la ferme ou sur les marchés.
  • La transformation du blé en farine : La farine est issue des blés et seigle de l’exploitation, avec l’intervention du Moulin des Gauthiers de Gilles MATIGNON, artisan meunier à Château-Landon.

Diversification

L’activité de ferme pédagogique et ferme de découverte : Les thèmes des visites sur une demi journée sont variées: « La Biomasse qu'est-ce-que c'est ? », « Présentation de la presse à huile et de la chaudière biomasse », « La découverte des pommes-de-terre : présentation au champ si saison ou de l'atelier d'ensachage », « Les asperges : récolte des asperges d'avril à juin »,... il y a beaucoup à apprendre en se rendant à la ferme de Grand Maison !
La chaudière de la Brie :Pascal a mis au point une chaudière multicombustibles qui valorise les combustibles locaux d’origine végétales : élagages, plaquettes de bois granules de bois, agro pellets, mais surtout résidus de grains. Elle permet de chauffer de grands espaces tels que les mairies, piscines, écoles, salles polyvalentes, églises, grandes demeures, châteaux, maison de retraite ou même des lotissements.

Projets, perspectives et humeur

La reconversion d’une partie des cultures vers l’agriculture biologique, vient dans la continuité de la démarche d’agriculture raisonnée entreprise depuis 2006. Côté transmission de l’exploitation, Anne et Pascal y pensent de bonne heure, et cela se présente bien : leur deuxième fils Rémi envisage de revenir sur l’exploitation ! Le projet chemine dans les têtes respectives, pour transmettre leur ferme aux multiples facettes !

Informations

Laisser un commentaire

Aucun commentaire - Laisser un commentaire