Accès professionnel réservé

Code oublié ?

Michel et Joseph TRAPLETTI

Agriculteurs à Conflans-Sainte-Honorine (78), portrait et témoignage.

Ce portrait a été réalisé en mars 2005. Les informations sont susceptibles d'avoir évolué. Consulter la fiche « producteur » dans notre catalogue.
Fiche ancien modèle.


Présentation de l'exploitation


Dans les carrières de Conflans-Sainte-Honorine, Michel et Joseph TRAPLETTI cultivent des champignons blancs et rosés de Paris, qu’ils commercialisent sur les marchés de la région.


Historique

En 1950, Angelo TRAPLETTI s’installe en tant que champignonniste à Conflans-Sainte-Honorine et exploite l’ancienne carrière de Conflans, longue de 16 kilomètres.

En 1957, son fils, Michel, passionné par ce métier, est embauché en tant que salarié. En 1966, suite au départ à la retraite de son père, Michel reprend l’exploitation familiale.

Son second fils, Joseph, rejoint l’entreprise familiale quelques années plus tard.

En 1968, après plusieurs visites et stages en Hollande, les frères TRAPLETTI sont les premiers en France à s’investir dans la technique de la culture des champignons en maison (bâtiment aménagé d’étagères sur lesquelles les champignons pourront croître), ce qui rend plus facile et plus rationnelle la cueillette. Cette technique sera poursuivie jusqu’en 1978.

En 1980, suite à l’apparition de la pasteurisation en masse et en tunnels, une nouvelle technique voit le jour dans les champignonnières de Conflans : la culture en sacs. Le compost pasteurisé et ensemencé, logé dans des sacs plastiques de 60 L, permet de réexploiter les carrières. Cette culture moderne favorise l’économie d’énergie.


En 1995, à la recherche d’une diversification pour la commercialisation des champignons, ils s’orientent vers la vente au détail, par l’intermédiaire des marchés locaux.


Organisation


La surface de culture de l’entreprise représente environ 30 000 m2.

L’effectif de l’entreprise familiale est actuellement de 3 personnes à plein temps. Michel et Joseph TRAPLETTI ont en charge la production, la récolte et une partie de la commercialisation des champignons. Les livraisons auprès de la distribution sont assurées par Joseph. Michel, quant à lui, gère les réservations, la comptabilité et la gestion de l’entreprise agricole.

Martine, l’épouse de Michel, réalise la facturation et est présente sur les marchés locaux, tout comme Michel et Joseph.


Production

Le mycélium (appareil végétatif souterrain du champignon), pour se développer, nécessite d’un support végétal décomposé : le compost, à partir duquel il va extraire l’eau et l’énergie qui lui est nécessaire. Ce compost est constitué d’un mélange de fumier de cheval et de paille.

Le champignon se développe à l’intérieur des anciennes carrières car les conditions idéales de culture y sont reproduites (température constante, humidité à un taux de 80% et bonne ventilation)



On distingue 8 étapes :


1- La fermentation (environ 1 mois) :
Le compost, abrité sur une aire propre, est brassé et arrosé, de manière à obtenir un substrat homogène par fermentation.

2- La pasteurisation (1 semaine) :
Le compost est amené à la température de 60°C dans des tunnels de pasteurisation, afin de détruire les micro-organismes, puis progressivement à 48 °C pendant 6 jours. Il est alors prêt à être ensemencé par le mycélium.

3- L’ensemencement (2 semaines) :
A une température de 25 °C et en présence d’humidité, le mycélium va se propager dans le compost (apparition de filaments blancs).

4- L’incubation (15 à 18 jours) :
Le compost ensemencé, est porté à une température de 22 – 25 °C, dans une atmosphère humide et dans un espace clos, afin de faciliter le développement du champignon.

5- Le gobetage :
Ce compost est recouvert d’un substrat, constitué de calcaire et de tourbe, pour maintenir l’humidité nécessaire au bon développement du champignon.

6- La fructification :
La production de champignons débute 25 à 30 jours après l’ensemencement, et dure pendant 6 semaines.

7- La récolte :
Elle se fait selon la technique des volées, c’est-à-dire l’alternance de récoltes et de repos végétatifs. La récolte s’arrête à la 5ème volée, lorsque la poussée est épuisée. Les champignons sont cueillis avec soin, manuellement, et triés en fonction de leur taille, de leur calibre, de leur présentation (entier ou pied coupé) et de leur maturité puis rangés directement dans des barquettes de 500 g ou dans des cageots de 2/3 kilos. Les barquettes sont ensuite pesées, filmées et éventuellement conservées en chambre froide à 2°C, 2 jours au maximum.

8- La désinfection :
Le compost épuisé est extrait de la champignonnière, afin que celle-ci puisse être désinfectée pour éviter le développement de maladies parasitaires et permettre un nouveau cycle de culture.


2 variétés de champignons de Paris sont cultivées à la champignonnière des frères TRAPLETTI : le champignon blanc (30 %) et le champignon rosé (70 %). Actuellement, 300 kg de champignons sont récoltés par jour. La cueillette est réalisée par 2 personnes. 1/3 de la production est vendue en pieds coupés et les 2/3 restants en pieds entiers.


Evolution

La technique de la culture du champignon de Paris a beaucoup évolué depuis 50 ans :


De 1950 à 1978, la famille TRAPLETTI pratiquait la culture en meule (compost étalé en tas régulier dans la carrière puis ensemencé). Le compost était alors directement préparé sur l’exploitation agricole, manuellement au moyen d’une fourche. Une dizaine de salariés étaient alors présents sur l’exploitation.

Dans les années 80, bien que la préparation du compost se soit progressivement mécanisée (composteurs), la main d’oeuvre salariale demeurait indispensable du fait de la manutention importante des sacs de composts ensemencés, destinés à la culture du champignon, disposés dans les carrières.

Aujourd’hui, la technique employée est celle des bacs métalliques, empilés les uns sur les autres dans les carrières. Le compost arrive préparé (pasteurisé, ensemencé), par la coopérative, sur l’exploitation agricole, ce qui réduit les possibilités d’intervenir au niveau du cycle de culture pour modifier la qualité et le rendement, du fait de la rationalisation du compost. Le compost n’étant plus préparé sur l’exploitation agricole et la technique utilisée étant de plus en plus automatisée, la main d'œuvre salariale a été supprimée.


Une évolution s’est par ailleurs faite ressentir au niveau de la commercialisation. Au début de l’activité des champignonnières de Conflans, la totalité de la production des champignons de Paris était vendue aux Halles Centrales de Paris. Aujourd’hui, 35% de la production est commercialisée auprès de la distribution et 65% sur les marchés locaux. En cas de surproduction, le surplus est livré au MIN de Rungis.

Le nombre de champignonnistes, en Ile-de-France, a considérablement diminué cette dernière décennie, du fait que l’activité devienne de moins en moins rentable, avec la concurrence des prix pratiqués par les pays de l’Europe de l’Est et l’augmentation des charges salariales en France.


Informations

Venez découvrir les succulents champignons blancs et rosés, soigneusement cultivés et préparés par les frères TRAPLETTI sur les marchés. Vous trouverez également une gamme complémentaire de champignons, selon la saison : pleurottes, lentins, girolles, chanterelles, pieds de moutons, trompettes, morilles...


Les Champignonnières de Conflans - TRAPLETTI Frères
43, quai de Gaillon
78700 CONFLANS-SAINTE-HONORINE
Tél : 01.39.72.65.39


La vente en gros et en demi-gros se fait impérativement aux Champignonnières de Conflans. Accompagnez vos plats de viandes, poissons, oeufs, céréales de champignons, ils n’en seront que plus savoureux.

Laisser un commentaire

6 commentaires - Laisser un commentaire

sofianagro28 juillet 2016, à 12:23

je suis un ingnieur agronome je voulez faire un formation sur production de champignon et je suis prt payer les frais ncessaire pour ce stage

Répondre

kaddoussi28 fvrier 2015, à 11:08

je suis un nouveau promoteur tunisien. je souhaite avoir si possible une formation ou un stage dans la production des champignons et je suis prt payer les frais ncessaires pour ce stage de formation

Répondre

zaghdoudi18 mars 2015, à 09:40

Flehetna Formation organise une session de formation intitule : Culture des champignons Pour plus d’information, veuillez contacter Flehetna au 71 90 81 94 ou par Email : contact@flehetna.com

info05 mars 2015, à 21:10

salam je veut savoir si tu a pue faire une formation sur les champignons en france et si ya cette formation en algerie merci

cadet23 mai 2014, à 15:31

je refuse les champignons de Hollande. Pourqoui ne trouve-t-on pas les votres dans nos rgions? (42600).. merci Patrick Cadet

Répondre

alidesert@hotmail.fr23 janvier 2013, à 22:38

j'ai vcu 35 ans a paris dans 11 ans a courdimanche 95800 depuis 1 ans je suis installer a l?est de l?Algrie ,je dispose 5000 m2 de terrain je souhaite monter ma propre champignonnires merci infiniment pour toute aide ,ps mme une formation de quelques jours et bienvenue 'avec une participation bien sur

Répondre