Accès professionnel réservé

Code oublié ?

Lettre ouverte au Premier Ministre - Occupation illicite des terres agricoles : L'Etat doit prendre ses responsabilités!

Publié le Friday 17 October 2014

  • Contact : Alix LACOURT
  • Tél. : 01.39.23.42.16 (Secrétariat)

Monsieur le Premier Ministre,

Nous tenons par la présente à vous alerter sur l'exaspération du monde agricole face à la gestion hasardeuse de l'Etat des actes d'occupation illicite des terres agricoles.

Alors que 24 heures suffisent généralement pour procéder à l'expulsion de populations « sans domicile ni résidence fixe » lorsqu'elles occupent un parking de supermarché ou un stade communal, nous réitérons la demande de nos organisations nationales pour que les terres agricoles bénéficient du même traitement.

Nous dénonçons la négligence actuellement de règle, qui entraine des occupations de plusieurs jours, dont le terme n'intervient qu'après mobilisation de notre part, Présidents et responsables professionnels, auprès de la plus haute autorité de l'Etat dans nos départements.

De récents incidents liés à l'installation de gens du voyage sur des parcelles agricoles dans les Yvelines, nous poussent à vous relayer le désarroi des agriculteurs, qui ne peuvent accéder à leur outil de travail, sont physiquement et moralement malmenés, doivent négocier, seuls et démunis, les conditions de séjour et départ des occupants, et supportent a posteriori la charge de réhabilitations de leurs terrains. Et ce, afin de vous signifier que l'Etat portera seul l'entière responsabilité, si un acte de détresse venait à être commis.

Nous analysons actuellement le moyen d'attaquer vos services déconcentrés sur la non-application de la loi du 05 juillet 2000 relative à l'accueil et à l'habitat des gens du voyage, pour le respect des biens et des personnes. En effet, en 2013, la moyenne de réalisation des aires inscrites au sein des Schémas départementaux tourne autour de 50%, un manquement des communes et de l'Etat, lourd de conséquences pour le monde agricole.

Vous remerciant par avance de votre bienveillance, mais surtout de l'appui que vous voudrez bien nous apporter, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Premier Ministre, l'expression de notre parfaite considération.

Le Président Damien Greffin - FDSEAIDF
Le Président Christophe Hillairet - CAIF
Le Président Alexandre Ruèche - JAIDF

Pour en savoir plus