Accès professionnel réservé

Code oublié ?

Le Conseil régional vote une aide à l’achat de semences certifiées

Publié le Wednesday 28 September 2016


Dans un contexte agricole en crise, suite à une moisson désastreuse, FDSEA et JA et les Chambres d’agriculture d’Ile de France ont proposé à la Présidente de Région Valérie Pécresse, une mesure d’aide à l’achat de semences certifiées, votée en séance vendredi 23 septembre.

Une aide bienvenue…
La piètre qualité des grains récoltés cet été limite les possibilités d’utilisation des semences de ferme pour la campagne 2017 qui se prépare dans les champs franciliens. La réflexion, co-construite entre les organisations professionnelles agricoles et les élus régionaux, a débouché sur une aide à la filière céréalière sinistrée d’Ile-de-France, pour enrayer l’impact de cette moisson exceptionnellement pénalisante pour les agriculteurs et les organismes stockeurs.

… à destination des céréaliers franciliens
Ainsi une aide d’environ 32 euros de l’hectare (25 euros/le quintal de semences certifiées ou 5 euros la dose de
500 000 graines) va être octroyée aux agriculteurs la sollicitant, pour les semis de céréales d’hiver de cet automne*. Les Chambres d’agriculture départementales assureront la pré-instruction des dossiers, à réception du formulaire de demande d’aide mis à disposition sur leur site internet respectifs (format informatique ou papier), à soumettre accompagné des justificatifs requis avant le 15 novembre.

Les Chambres d’agriculture, FDSEA et JA de l’Ile-de-France tiennent à saluer la réactivité de la Présidente de Région et de sa Vice-Présidente Anne Chain-Larché qui ont permis de débloquer une enveloppe de 6.5 millions d’euros avant la reprise des semis, apportant un soutien concret et efficace aux exploitations céréalières franciliennes fragilisées, actrices clés du potentiel de production de la ferme Ile-de-France, dont la perte de chiffre d’affaire s’élève à plus de 250 millions d’euros.

*Les céréales d’hiver couvrent en moyenne 60% des assolements des exploitations de grandes cultures, qui valorisent 82% de la surface agricole régionale

Pour en savoir plus