Accs professionnel rserv

Code oubli ?
  • Vous tes ici :
  • Accueil ›
  • Notre agriculture ›
  • Filires agricoles ›
  • Sylviculture

Sylviculture (production forestire)

Prsentation

Selon l'inventaire ralis en 2003, par l'Inventaire Forestier National en Ile-de-France Ouest, la surface boise a progress d'environ 8 000 hectares depuis 1978. Le taux de boisement est donc pass pour l'Ile-de-France Ouest, de 21.8% en 1978 23.5% en 1994. En 2010, la surface de fort en Ile-de-France est estime 259 000 hectares.

Avec une surface de forts estime 278 722 hectares (source : IAU dF Mos 2008) ou 269 000 hectares (source : IFN 2010 campagnes d'inventaire 2005 2009), l'le-de-France est la 19me rgion forestire de France mtropolitaine. Son taux de boisement de 23% la situe lgrement en dessous de la moyenne nationale (26%).

Rpartition de forts

  Publique Prive Total (ha)
Fort 81000 176000
Autre vgtation 706000 -
Eaux et terrains sans production vgtale - 219000
Total    

Source : IFN, 2010

Si les taux de boisement sont satisfaisants, on constate que, face la forte population francilienne, elle subit une pression considrable quel que soit le propritaire, surtout en priphrie des grandes agglomrations.

  • Une fort dominante prive : 69% de la surface

L'arboriculture fruitire n'occupe qu'une part rduite de la superficie agricole, peu prs 0.4%, et cette part tend se rduire. De l'ordre de 60% des arboriculteurs ont disparu entre 1988 et 2000, aprs un recul de l'ordre de 50% entre 1979 et 1988. La diminution du nombre de producteurs s'est accompagne d'une nette augmentation des surfaces moyennes : 5.6 hectares en 2000 contre 3.6 hectares en 1988, les producteurs ayant disparu tant les plus petits ou les moins spcialiss.

Les surfaces en vergers ont, elles aussi, considrablement diminu : elles taient presque trois fois plus importantes en 1988. Cette volution est lie au contexte priurbain, dfavorable du fait de ses surcots et des contraintes spcifiques, aggrave par une rare srie daccidents climatiques (grles et gels), dont le dernier en date fut le gel de printemps de 2008, qui avait t prcd par des pisodes de scheresse en 2003 et 2006. Il s'y ajoute un marasme commercial ne permettant plus le renouvellement des plantations (cot lev de larrachage et de la replantation, tenant compte des premires annes non productives).

Production et commercialisation

Trois classes de proprits sont distinguer :

  • les forts de l'Etat (forts domaniales gres par l'Office Nationale des Forts), qui sont trs connues en Ile-de-France
  • les forts des collectivits locales (rgionales, dpartementales et communales)
  • les forts prives (trs morceles, avec une surface moyenne d'environ 1.09 hectares par proprit)
  Fort prive Fort publique Total (ha)
Ile-de-France Ouest 43000 85000
Seine-et-Marne 39000 101000
Total Ile-de-France    

Source : IFN, 2010

L'offre en surface de forts publiques est trs htrogne, et les forts de proximit sont particulirement rares sur Paris et sa Petite Couronne.

Diversit

Les principales forts domaniales pour l'Ile-de-France sont :

  • Yvelines
    • Rambouillet : 14 700 ha
    • Marly : 2 000 ha
    • Versailles : 1 100 ha
    • Saint Germain : 3 500 ha
    • l'Hautil : 400 ha
  • Essonne
    • Dourdan : 1 600 ha
    • Verrires : 570 ha
  • Val d'Oise
    • Montmorency : 2 000 ha
    • L'Ile-Adam : 1 500 ha
    • Carnelle : 1 000 ha
  • Paris et la Petite Couronne
    • les bois de Boulogne et de Vincennes : 1 800 ha
    • le domaine public de Paris
    • Meudon : 1 100 ha
    • Fausses-Reposes : 600 ha
    • Malmaison : 200 ha

Les principales forts rgionales pour l'Ile-de-France sont :

  • Yvelines
    • Fort de Rosny : 1 230 ha
    • Fort de Verneuil : 160 ha
    • Meridon : 180 ha
  • Essonne
    • Fort de Cheptainville : 80 ha
    • Fort d'Etrechy : 100 ha
    • Fort de Saint Vrain: 120 ha
  • Val d'Oise
    • Butte de Parisis : 240 ha
    • Bois de Galluis : 220 ha
    • Fort de la Roche-Guyon (78 et 95) : 470 ha
    • Fort de Taverny : 40 ha
    • Fort de la Butte Pinson : 39 ha
  • Paris et la Petite Couronne
    • Fort Notre-Dame : 2 020 ha
    • Fort de Grosbois : 150 ha
    • Fort du Plessis-Saint-Antoine : 100 ha
    • Fort de Bondy et Parc forestier de Sevran : 137 ha

Particularit de la Fort Prive en Ile-de-France


Mme si elle couvre presque 100 000 hectares en Ile-de-France, et constitue un lment d'une grande diversit du paysage de la rgion, cette fort prive, par dfinition, n'est pas ouverte au public (sauf autorisation du propritaire et sites amnags pour la visite de monuments historiques). Trs morcele, rpartie en priphrie des grands massifs publics, comme sur le massif de Rambouillet (14 700 hectares de forts publiques et 16 000 hectares de forts prives), mais galement dissmine dans les valles, sur les coteaux et les plaines d'Ile-de-France, elle est rarement close et de fait parcourue par de nombreux franciliens. Cette frquentation est tolre par une majorit de propritaires, mais il n'en reste pas moins que toutes cueillettes, ramassages et rcoltes sont interdits, sauf accord du propritaire, ce qui est rarement respect.

On ne peut que constater une augmentation constante de frquentation de ces forts prives, elle s'accompagne malheureusement de certaines nuisances (dpts sauvages d'ordures, dgradations de vgtaux, prlvements excessifs de champignons, fruits et fleurs) contre lesquels les propritaires sont dmunis.

La priurbanit des forts prives d'Ile-de-France et leur important morcellement rendent les actes de gestion plus complexes, avec des cots d'intervention plus levs et des problmes d'usage de rseaux routiers locaux aux vocations devenues strictement urbaines. Les proprits de plus de 25 hectares reprsentent une surface d'environ 31 600 hectares pour l'Ile-de-France. Celles-ci doivent obligatoirement possder un document planifiant les interventions sylvicoles, le Plan Simple de Gestion (PSG). Ce Plan Simple de Gestion peut tre volontaire pour les proprits de 10 25 hectares. Toute parcelle boise qui n'est pas rgie par ce document de gestion est soumise, quand elle est situe en zone ND, d'un Plan Local d'Urbanisme l'avis des Directions Dpartementales de l'Agriculture et de la Fort pour les coupes.

  • Une forte prpondrance de feuillus

Pour l'Ile-de-France, la rpartition par type de formations boises se compose de la faon suivante :

  • peuplements feuillus : 91% de la surface boise
  • futaie de feuillus : 49.7% de la surface boise
  • futaie de conifres : 5.7% de la surface boise
  • futaie mixte feuillus conifres : 1.5% de la surface boise
  • mlange futaie taillis de feuillus : 28.7% de la surface boise
  • taillis de feuillus : 12.5% de la surface boise

Essences forestires

Pour un volume sur pied de 20 734 600 m3 en Ile-de-France, au dernier inventaire IFN 2003, la rpartition en volume sur pied est de 37.5% en fort publique, et 62.5% en fort prive.

  Fort prive Fort publique
Chne rouvre 27.6% 37.7%
Chne pdoncul 14.6% 9.7%
Chtaignier 15.1% 24.5%
Frne commun 8.7% 1.6%
Erables (3 espces) 4.3% 1.7%
Htre 0.8% 4%
Tilleul 1.7% 1.7%
Charme, bouleau, tremble et robinier 13.9% 10.5%
Peupliers non cultivs 0.7% 0%
Autres feuillus 1.6% 0.5%
Total feuillus
Pin sylvestre 3.9% 4.7%
Autres conifres 2.2% 1.9%
Total conifres

Source : IFN, 2003

La rcolte de bois en Ile-de-France

La rcolte de bois sest leve en moyenne sur la priode 1993-2003 257 000 m3. Cependant, la production, qui a connu un pic en 2000 aprs la tempte de dcembre 1999, est en dclin rgulier depuis. La rcolte 2003 est la plus faible de ces dix dernires annes, avec seulement 151 000 m3.

La rcolte de bois dindustrie est traditionnellement plus importante (56% de la production en moyenne) que celle de bois d'oeuvre (37%). Les forts de l'ouest parisien font partie du bassin dapprovisionnement dindustries (fabriques de panneaux et papeteries) extrieures la rgion Ile-de-France (rgions limitrophes et Belgique). Elles intressent moins les utilisateurs de grumes (scieries) de ces dpartements.


Cette rcolte de bois dindustrie est compose de feuillus en grande majorit (87% pour lanne 2003). Concernant le bois doeuvre, le chne est depuis quelques annes la principale essence rcolte, devant le chtaignier. Le bois de feu ne reprsente quune petite partie de la production dclare (12 000 m3 en 2003, soit 8% de la rcolte totale), mais la production relle de bois de chauffage est certainement nettement suprieure, bien que difficilement quantifiable.


  • Volume de production (en m3 bois fort)

Cette production correspond l'accroissement (quantit de matire fabrique sur tous les peuplements de l'Ile-de-France en m3/an), plus le recrutement des jeunes arbres atteignant un diamtre de 7.5 cm sur une anne. Cette production courante est de 783 750 m3/an, dont 508 550 m3/an en fort prive et 275 200 m3/an en fort publique.

Mme si certaines contraintes de gestion propre l'Ile-de-France, sont lies la priurbanit, la structure de la proprit, la gestion plus soucieuse des milieux et paysages, on peut constater que la rcolte est trs infrieure la production courante. En tenant compte de ces particularits de l'Ile-de-France, on peut estimer que le taux de prlvement peut tre de 50 60% de la production courante, soit 380 000 470 000 m3/an de volume disponible en bois d'oeuvre et bois d'industrie, et ainsi maintenir une fort quilibre et prenne en assurant une production satisfaisante pour la filire bois.