Espace professionnel réservé

Code oublié ?
  • Vous êtes ici :
  • Accueil ›
  • Agronomie ›
  • Biodiversité ›
  • SRCE trame verte et bleue

SRCE trame verte et bleue

Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique (SRCE) Ile-de-France a été adopté le 21 octobre 2013 par arrêté du préfet de région Ile-de-France, après approbation du Conseil régional le 26 septembre 2013.

Le SRCE vise principalement à définir la Trame Verte et Bleue telle que décidée par le Grenelle de l'environnement. Ces trames ont pour objectif de préserver et remettre en bon état les continuités écologiques terrestre et aquatiques. Le SRCE permet de hiérarchiser et spatialiser les enjeux des continuités écologiques. Il doit également définir les priorités régionales dans un plan d'action stratégique.

La Trame Verte et Bleue vise le maillage du territoire par des corridors écologiques. Ces derniers ont pour but de relier plusieurs éléments isolés et ainsi pérenniser le déplacement des espèces et la diversité génétique au sein des populations. Ces corridors sont généralement associés à des éléments linéaires du paysage (haies, prairies, chemins, cours d'eau…) mais ils peuvent également concerner des éléments ponctuels régulièrement répartis sur le territoire (réseau de mares, de bosquets…) ou d'autres éléments non perceptibles à l'œil ou non matériels (couloir d'humidité, d'obscurité…).

La Trame Verte et Bleue se compose d'un ensemble de milieux naturels comprenant : des «réservoirs de biodiversité » et des « corridors écologiques » ;

La composante verte de la Trame Verte et Bleue comprend :

  • les espaces naturels importants pour la préservation de la biodiversité et notamment tout ou partie des espaces visés aux livres III et IV du code de l'environnement (sites Natura 2000, massifs forestiers etc.) ;
  • les corridors écologiques constitués des espaces naturels ou semi-naturels ainsi que des formations végétales linéaires ou ponctuelles, permettant de relier les espaces mentionnés à l'alinéa précédent ;
  • les surfaces en couvert environnemental permanent mentionnées au I de l'article L. 211-14 du code de l'Environnement.

La composante bleue de la Trame Verte et Bleue comprend :

  • les cours d'eau, parties de cours d'eau ou canaux figurant sur les listes établies en application des dispositions de l'article L. 214-17 du code de l'Environnement (Seine, …)
  • tout ou partie des zones humides dont la préservation ou la restauration contribue à la réalisation des objectifs visés au IV de l'article L. 212-1 du code de l'Environnement
  • les cours d'eau, parties de cours d'eau, canaux et zones humides importants pour la préservation de la biodiversité et non visés ci-dessus

Un outil d'aménagement du territoire

Ce document doit être pris en compte dans les documents d'urbanisme et dans les projets ou les travaux des collectivités locales et de l'Etat. La Chambre d'Agriculture veille, notamment dans le cadre des Plans Locaux d'Urbanisme, à ce que ces nouvelles dispositions ne nuisent pas à la bonne fonctionnalité des espaces agricoles. En effet, le risque pèse de voir certains espaces sanctuarisés, sans considérer la vocation première de production des espaces agricoles.