Espace professionnel réservé

Code oublié ?
  • Vous êtes ici :
  • Accueil ›
  • Agronomie ›
  • Maraîchage ›
  • Bulletins conseils GITEMAR vente en gros

Bulletins conseils GITEMAR vente en gros

Les bulletins de conseil Info.m@raîchage « Vente en gros » et Info.m@raîchage « Vente au détail » sont réservés aux adhérents du GITEMAR, le Groupement d'Intérêt Technique et Economique MARaîchage.

Contact

Marc WILLEMBUCHER

Tél. : 01.64.79.30.88
Email :
marc.willembucher@seine-et-marne.chambagri.fr

Présentation du groupe "Vente en gros"

Ce groupe est composé de 10 adhérents.

En Seine et Marne, les principaux légumes frais cultivés en plein champ par les adhérents du Gitemar à destination de la vente en gros sont :

  • Les laitues (502 ha) : Batavia, feuille de chêne blonde, feuille de chêne rouge, laitue beurre, rougette, lollo blonde et rouge, romaine
  • L'épinard (83 ha)
  • Les plantes aromatiques : aneth, basilic, cerfeuil, ciboulette, coriandre, estragon, menthe, oseille, persil (54 ha), romarin, sauge, thym
  • Les jeunes pousses : salade, épinard, roquette et autres crucifères
  • Et aussi : radis noir, céleri branche...
    NB : source des superficies mentionnées : DRIAAF – SRISE 2013 provisoire.

La principale zone de production est le secteur de Chailly-en-Bière.


Champ de batavias (Source : CA77)

Champ d'épinards (Source : CA77)

Mode de production et distribution

  • Période de semis et plantations : début février à début septembre.
  • Période de production : du 10 avril au 5 novembre.

Les légumes sont majoritairement récoltés le matin même ou la veille du jour de livraison.

Le mode de production proposé et appliqué par les producteurs est une production raisonnée basée sur :

  • La prévision et la planification des dates de récolte avec les sommes de températures adaptées à chaque espèce.
  • Le raisonnement de la fertilisation avec des analyses annuelles des sols par un laboratoire, et des analyses rapides d'azote pratiquées par les producteurs.
  • Une protection sanitaire raisonnée basée sur la récolte de légumes jeunes pour limiter le temps d'installation des maladies, et sur la non-destruction des insectes auxiliaires naturels pour contrôler les populations d'insectes nuisibles, pucerons notamment.
  • Le maintien d'un état structural des sols à l'aide des engrais verts, entre autres.
  • Le contrôle des adventices par un nettoyage régulier des parcelles, ce qui a permis de diminuer de 50 à 66 % les doses de désherbants appliquées, et dernièrement de sarcler mécaniquement.
Modes de commercialisation :
Grande Distribution, MIN de Rungis, carreau des producteurs sur le MIN de Rungis.

Sarclage mécanique (Source : CA77)


Zoom sur la fertilisation et les obligations liées à la Directive Nitrates

Les obligations générales sont celles spécifiées dans l'arrêté régional (voir Directive Nitrates). Pour le raisonnement de la fertilisation des cultures de légumes, c'est l'application d'une dose plafond qui a été retenue au niveau régional. Les exigences spécifiques pour les légumes sont :

  • Respecter les doses plafond déterminées pour chaque espèce (voir tableau avec le détail des doses plafond par culture) faire le lien
  • Tenir un cahier d'enregistrement de la fertilisation azotée
  • Reliquat azoté sortie d'hiver : avoir au moins une mesure de reliquat azoté sortie d'hiver sur une des trois principales cultures exploitées.

Le GITEMAR

En adhérant au Groupement d'Intérêt Technique et Economique MARaîchage, vous pouvez bénéficier d'une prestation et d'une animation incluant :

  • des visites individuelles (2 à 4 visites par an)
  • des réunions techniques
  • la diffusion de bulletins Info.m@raîchage "Vente en gros" (fréquence adaptée à l'actualité des cultures)
  • la diffusion du Guide technique Phytosanitaire (publication annuelle, en février)
  • la diffusion du Guide technique Variétal (publication annuelle, en novembre)