Espace professionnel réservé

Code oublié ?
  • Vous êtes ici :
  • Accueil ›
  • Innovation ›
  • Nouvelles filières ›
  • Agroforesterie

Agroforesterie

A quoi sert l'agroforesterie ?

Contrairement aux idées reçues, l'arbre n'est pas un intrus dans nos champs : il peut être un allié quand il est placé correctement pour permettre à la fois la production agricole et le développement des arbres.

L'agroforesterie consiste en l'association sur une même parcelle, d'une activité de production annuelle (culture, pâture) et d'une production à long terme (bois). Cette pratique très ancienne connait aujourd'hui un important renouveau avec l'apparition de nouvelles formes d'agroforesterie, mieux adaptées aux contraintes des exploitations modernes : faible densité des arbres à l'hectare, techniques d'entretien spécifiques, larges espacements, arbres alignés, choisis pour leur compatibilité avec les cultures, leur valeur ou leur intérêt environnemental.

Que ce soit en élevage ou en grandes cultures, l'agroforesterie présente un intérêt : l'implantation d'arbres vise à favoriser l'activité agricole avec une productivité à l'hectare accrue (+ 30 % à 60 %), par une source de revenu supplémentaire, par une amélioration de la qualité des sols, par une plus grande biodiversité...

L'agroforesterie participe également à la préservation de l'environnement : préservation de la ressource en eau, protection des sols contre l'érosion, amélioration des échanges de matières organiques et minérales entre les différentes couches du sol et du sous-sol, diminution des produits chimiques...

Vous avez un projet agroforestier ?

Afin de définir l'opportunité d'un tel projet sur votre exploitation, quelques éléments sont à prendre en compte

  • l'arbre doit être un atout pour la production agricole, par l'apport de biodiversité, par la fixation des engrais, par l'ombrage des animaux...
  • l'arbre est un revenu complémentaire soit directement (fruitier, truffe…) soit indirectement (production de bois…)
  • l'arbre doit être adapté au contexte pédo-climatique de vos parcelles,
  • l'arbre ne doit pas déranger la production agricole (passage des matériels d'entretien, de récolte, de traitement etc.)
  • Les soutiens à votre projet d'agroforesterie

La création de parcelles agroforestières bénéficie d'un soutien du Conseil Régional d'Ile-de-France au titre de la mesure 222.

Les surfaces aidées au titre de la mesure 222 peuvent être intégrées dans le calcul des Surfaces Equivalentes Topographiques (BCAE maintien des particularités topographiques »)

Vous devez implanter au minimum 1 hectare avec une densité de plants de 30 à 200 plants/ha.

Les opérations suivantes peuvent faire l'objet d'une subvention :

  • Travaux : Préparation du sol (sous-solage et hersage), Piquetage, Plantation (implantation, paillage, pose protection), Premier entretien (1ère, année après la plantation),
  • Fournitures : Plants, Paillage, Protection,
  • Ingénierie et gestion : Conseil, projet, gestion de dossier, Appui technique, Suivi

Attention : Sont exclus du dispositif la mise en place de haies, financée par d'autres dispositifs (PVE : 121B et 216), l'installation d'arbres isolés, les sapins de Noël et les espèces à croissance rapide cultivées à courte rotation.

Le taux de base de la subvention du Conseil Régional est de 30% des dépenses éligibles.

Plus d'information dans la notice du dispositif accessible sur le site de la DRIAAF. Vous y retrouverez également le formulaire de demande de subventions.

  • Ressources documentaires

Vous trouverez une bibliographie sur l'agroforesterie sur le site de l'Association Française d'Agroforesterie.

Nous contacter

Vous êtes intéressé par cette culture ? La chambre d'Agriculture vous accompagne dans votre projet.

Contactez le pôle Economie et développement (economie.developpement@seine-et-marne.chambagri.fr / 01 64 79 30 63).