Espace professionnel réservé

Code oublié ?
  • Vous êtes ici :
  • Accueil ›
  • Innovation ›
  • Nouvelles filières ›
  • Miscanthus

Miscanthus

Le Miscanthus, une plante d'avenir

Une plante pérenne

Il existe de nombreuses espèces de miscanthus, dont plusieurs à qualité ornementale. Toutefois le miscanthus sur lequel de nombreux travaux de recherche et de développement portent est le Miscanthus sinensis giganteus spp. Il s'agit d'un hybride hybride interspécifique. Plante à rhizome, elle se propage par multiplication végétative de manière non invasive, le rhizome s'étalant sur 1 mètre de diamètre maximum. Le miscanthus peut atteindre une hauteur de 2.5 à 3 m.

Le miscanthus est souvent considérée comme une culture pour les parcelles délaissées ou les terres marginales compte tenu de sa durée de vie (plus de 20 ans). S'il est donné comme relativement peu exigeant sur le sol il marque tout de même une préférence pour les sols profonds, riches en humus, avec une bonne réserve en eau, et un pH optimum compris entre 5.5 et 7,5.

La plante se développe très rapidement au printemps, étouffant rapidement la concurrence. Elle ne nécessite aucun traitement hormis un désherbage en première voire en seconde année pour en favoriser l'implantation.

De nombreuses perspectives de développement

Les débouchés du miscanthus sont nombreux. Les débouchés les plus accessibles sont ceux du paillis horticole de la litière, notamment pour les chevaux grâce à un fort pouvoir absorbant, et aussi de l'énergie en tant que combustible. Des débouchés plus valorisants sont à l'étude. Un premier bloc de béton de miscanthus autoporteur a été présenté lors du salon de l'agriculture 2014. Outre des débouchés dans la construction le secteur de la plasturgie est en veille sur cette culture. A moyen terme des bioplastiques pourront être développées à base de miscanthus comme montre l'intérêt de PSA pour cette culture.

Lors de la formation organisée par la Chambre d'Agriculture en Suisse les 14 et 15 juin 2007, les agriculteurs ont vu des exemples de construction sur base de béton de miscanthus, de différents objets issus de la plasturgie dont des cartes de crédits.

  • Le miscanthus en Seine-et-Marne

Des hectares de miscanthus ont été implantés dans plusieurs communes de Seine-et-Marne. Mais un seul bassin de production d'environ 250 ha s'est structuré autour de la SAS Biomasse Environnement Système dans le sud Seine-et-Marne

Nous contacter

Vous êtes intéressé par cette culture ? La chambre d'agriculture vous accompagne dans votre projet.

Contact

Pôle Economie et développement

Tél. : 01.64.79.30.63
Email : economie.developpement@seine-et-marne.chambagri.fr